lundi 25 novembre 2013

Rêves & Cauchemars #188 – Micah


Micah était l'un des enfants de la ville de Gatlin, un de ceux qui obéissaient à Isaac et croyaient en l'existence de He Who Walks Behind the Rows. Alors que plusieurs membres du culte prirent la fuite après les évènements qui menèrent à la destruction présumé de la divinité, Micah fut arrêté par les autorités avec quelques autres et déplacé dans une ville voisine, Hemingford, le temps de l'enquête.

Mais le Dieu du Maïs n'a pas été vaincu, seulement affaiblit par l'incendie de son champ. L'entité avait besoin que son culte soit reformé aussi vite que possible et elle choisit d'opérer à travers Micah, dans l'espoir que les enfants d'Hemingford puissent devenir ses loyaux servants. Mais plutôt que d'entrer en contact avec le jeune garçon, elle le posséda afin de le rendre plus fort, le reconstruisant pour ainsi dire, infectant son corps humain avec sa propre essence maléfique. Désormais sous contrôle et corrompu par des pouvoirs démoniaques, Micah réunit les enfants de Gatlin et commença à se débarrasser de tous les adultes de la ville.



Parmi ses nouvelles capacités, Micah était capable de tuer par la seule force de sa volonté, utilisant des poupées de bois ou des gadgets électroniques afin de causer la mort des habitants. Alors que ses premières victimes furent des personnes pouvant mettre en danger la renaissance du culte, son véritable coup d'éclat fut de brûler le hall de ville après y avoir réuni les personnes les plus influentes d'Hemingford. Celles-ci étaient impliquées dans une conspiration tournant autour de l'utilisation de produits hautement toxiques sur les champs de maïs environnant – un désastre écologique que He Who Walks Behind the Rows n'accepte évidemment pas.

Les discours de Micah étaient aussi passionnés que ceux d'Isaac et il parvint à réunir plusieurs nouveaux enfants au sein du groupe original. Cependant il fut vaincu avant d'avoir pu exécuter le premier sacrifice au nom de sa divinité. He Who Walks Behind the Rows l'abandonna alors même qu'il fit face à la mort, son essence maléfique fuyant son corps quelques instants avant qu'une ensileuse le réduise en morceaux...



Source: Children of the Corn II: The Final Sacrifice

vendredi 22 novembre 2013

mardi 12 novembre 2013

Rêves & Cauchemars #169 – Brancard à Lame



Voici un étrange instrument de mort, créé par les maléfices de Joshiah, le fantôme homicide d'un enfant-prêcheur. C'était un simple brancard à l'origine, mais il s'est vu pousser une lame de type Guillotine à l'une de ses extrémités, laquelle fut utilisée pour couper en deux un médecin. L'attaque fut conduite sans la présence de Josiah, mais avec deux enfants possédés qui disparurent mystérieusement juste avant le meurtre. Aucune explication n'a été donnée par les forces de l'ordre concernant la scène de crime puisque le corps a été déplacé par la suite.

On suppose que le brancard à ensuite retrouvé sa forme d'origine, comme s'il ne s'était jamais rien passé...


Source: Children of the Corn IV: The Gathering

Rêves & Cauchemars #165 – Pepsi Man


Cette petite chose est juste une manifestation des pouvoirs du Golden Child. Un petit bonhomme dansant, fabriqué à partir d'une canette de Pepsi et animé par magie. Il n'a aucune fonction autre que d'amuser son public et a été créé par l'Enfant lorsque celui-ci était sous la surveillance de Til. L'idée était sûrement de séduire le garde avec la puissance du Bien, mais le démon Sardo Numspa l'interrompit, écrasant du pied l'adorable personnage.


Source: The Golden Child

Rêves & Cauchemars #164 – Kala


Kala est une femme mi-humaine, mi-dragon, vieille de 300 ans et qui sert de bibliothécaire au Secret Repository (l'entrepôt secret) de Palkor Sin. Ses origines restent un mystère, mais on sait que l'une de ses ancêtres fut violée par un dragon. Il semble que Kala se cache de l'Humanité puisqu'elle demeure constamment derrière un écran, ne se dévoilant jamais même à ceux qui la connaissent. Son seul contact avec le monde extérieur est une télévision...


Kala fut contactée pour aider l’Élu à retrouver le Golden Child...



Source: The Golden Child

mardi 5 novembre 2013

Rêves & Cauchemars #155 – Le Symbole Perdu


Ceci est un mot de pouvoir Macumba, un ancien symbole de magie vaudou très puissant. Il était censé être perdu à travers l'Histoire, mais un jeune homme s'en souvint grâce aux leçons de sa grand-mère et se le fit tatouer sur la poitrine. Quand la vampire Kulada le découvrit, elle lui arracha de la peau et tenta de l'utiliser dans une cérémonie afin de gagner en puissance.


Le Symbole était censé lui apporter de nouvelles forces et des capacités surnaturelles, comme le contrôle sur les morts, mais elle fut détruite avant d'avoir pu utiliser sa magie et le morceau de tatouage fut récupéré par son propriétaire. Cependant, quelques heures après ces évènements et la destruction de la Cryptz, le Symbole montra des signes de réactions et brûla. On peut supposer que le rituel conçu par Kulada a fini par être complété d'une façon ou d'une autre, et que c'est le jeune homme qui gagna les fameux pouvoirs...


Source: Cryptz

Rêves & Cauchemars #154 – Zuvembies


Les origines du mot "Zuvembie" remontent aux années 30. Il fut inventé par l'auteur Robert E. Howard, père de Conan le Barbare, pour sa nouvelle Les Pigeons de l'Enfer (Pigeons From Hell). Dans les années 70, dû aux restrictions imposées par le Comics Code of Authority, la compagnie Marvel, qui possédait justement les droits de Conan, utilisa le mot pour remplacer celui de "zombie" qui était alors interdit d'utilisation. L'histoire originale s'inspire justement du Vaudou et le Zuvembie y est décrit comme un équivalent (à l'origine féminin) des zombies traditionnels. Une femme peut devenir cette créature volontairement en buvant une potion nommée Black Brew. Celle-ci n'a plus rien d'humain, ne reconnaissant ni famille ni ami. Elle ne peut pas parler ou penser comme un être vivant. Elle n'a plus besoin de se nourrir et peut vivre éternellement, se cachant généralement dans une cave ou une vieille maison. Le Zuvembie possède également certains pouvoirs surnaturels: il peut contrôler les hiboux, les chauves-souris, les serpents, les pigeons et même les loups-garous ! Il peut également hypnotiser les vivants grâce à sa voix, et manipuler les corps de ses victimes récentes, jusqu'à ce qu'ils refroidissent. Enfin est d'utiliser du plomb ou du fer...


Cela étant dit, les Zuvembies dont je vais parler son quelques peu différents. Ils sont une étrange combinaison du zombie vaudou et du vampire, créés par Prêtresse Macumba et non-morte Kulada. Ces êtres cachent leur monstrueuse apparence derrière des capuchons, vivant reclus dans la Cryptz et aidant les vampires lorsqu'ils festoient de leurs victimes. Ce sont des gardes et des servants, mais leurs tâches sont un peu différentes de celles données aux familiers humains.


La nature exacte de ces Zuvembies demeurent inconnue puisque les idées originales figurant dans le scénario n'ont pas été retenue durant le tournage, est un seul d'entre eux est crédité au générique (de mon côté, j'en ai compté au moins trois). Ils sont, en quelque sorte, des monstres inexistants au même titre que le Gingerdead Man original.

En tout cas, ici un Zuvembie peut être tué très simplement, comme un simple être humain, et celui qui apparaît à l'écran trépasse après que quelqu'un lui ait frappé plusieurs fois la tête contre un mur.


Source: Cryptz

lundi 4 novembre 2013

Rêves & Cauchemars #153 – Fuzzy


Fuzzy était un jeune homme vivant dans le ghetto. Il fut attiré dans la Cryptz et gardé prisonnier pour devenir la victime d'un des vampires. Cependant il y eu un changement de plan lorsque l'un des familiers fut transformé en récompenses pour ses actions, et Fuzzy fut choisi pour devenir la remplacer dans le rôle du servant. Toutefois Kulada, la grande maitresse, le transforma également. On peut supposer que cette décision fut prise sur le moment, lorsque la prêtresse Macumba était de très bonne humeur après la découverte d'une grande découverte. On peut aussi imaginer qu'elle le changea uniquement afin d'obtenir un partenaire sexuel...


Fuzzy fut finalement détruit par un chasseur de vampire professionnel, ainsi que son ancien meilleur ami, lorsqu'ils prirent la Cryptz d'assaut. Tout comme Aijah, il périt de façon peu commune avec une nuque brisée.



Source: Cryptz