mercredi 30 mai 2007

P'tite pêche toute maigre

Sur le forum Nanarland, les "pêches" désignent tout simplement la récolte de quelques vidéos nanardes, le plus souvent à travers des brocantes ou des ventes d'occasion. L'acheteur peut ainsi exhiber ses "trophées", donner son avis sur les films ou bien demander des informations à ses confrères sur une œuvre qu'il ne connait pas encore. Voilà un exemple que je recopie tel quel du forum, suite à quelques fait achats au Cash Express de Saint Gervais la Forêt (41).

Bon ben voilà, ça va faire des mois que je suis pas allez à la pêche, j'étais super motivé et puis... Ben déception... Pas grand chose à se mettre sous la dents du coup...


The Head of the Family, avec la Jacqueline Lovell...
Ça fait un moment que je voulais le voir, c'est déjà ça.



Le dvd du Mad Culte que j'avais raté... Au moins je vais pouvoir me rattraper !
Et puis je me demande si ça sera pas mon premier Eurociné !




Ayéééé, j'ai tous les Massacre maintenant !
Bon il est naze mais bon...



Histoire de piger la fin de "Meutres Sanglants 2"
J'ai vraiment du fric à perdre...



Voilà voilà... Pas glop quoi...


samedi 26 mai 2007

Hommage à Bruno Mattei

Avec les rares hommages donnés au « grand » Bruno, je me permets de vous faire découvrir ici quelques unes de ses plus grandes œuvres. Vous découvrirez donc l’étendue de son talent si particulier... Des films si catastrophiques qu'ils en devenaient très bons. Comme pas mal dans le genre, mais eux devenaient carrément légendaires et cultes. Ainsi un Virus Cannibale est devenu une sorte de classique incontournable au même titre qu'un Citizen Kane, par exemple, quand bien même les différences de qualités se situent dans deux extrêmes absolus.


ROBOWAR

Peut-être pas le plus connu, mais l'archétype du cinéma Bis. Reprenant le titre (et parfois déclaré comme suite) du RoboJox de Stuart Gordon, il s'agit en fait d'un ersatz total du très célèbre Predator de McTiernan. Ceux qui connaissent bien ce film en retrouverons les références (la vision du monstre, le groupe de guerriers, le combattant au couteau, etc.).

Au programme: un clone de Chuck Norris, un surnom débile (« ses amis l'appel Blood »), une voix ridicule pour la créature, une musique au synthé façon Creepozoids, des tonnes de grimaces et du surjeux à mort.
(lien mort)


VIRUS CANNIBAL

LA perle de Bruno Mattei, summum du n'importe quoi. Une chronique rapide est déjà disponible sur ce blog aussi je ne m'étendrais pas.

Au programme: des tonnes de stock-shots de documentaire, une grosse repompe de la musique des Goblins pour le Zombie de Romero (la musique entendu en début et fin de bande-annonce), encore plus de surjeux et de grimaces, des situations grotesques (l'anthropologue s'intégrant à une tribu africaine)...
(lien mort)


CRUEL JAWS
Un sous-Dents de la Mer, repiquant l'histoire du premier ET du deuxième épisode de la série. L'intrigue est toujours la même et ceux qui ont vu La Mort au Large seront surpris de voir des stock-shot de ce film dans celui-ci ! Quant un nanar italien se met à repiquer des scènes d'un autre nanar italien, on commence à se dire que ça frise la pathologie mentale...

* Extrait n°1 (lien mort)
A regarder pour voir la tronche des acteurs (voir l'actrice lorsque son copain tombe à l'eau), la très mauvaise fusion entre stock-shots et prises de vue réellement tournées, et le “Brody” supposé être repris aux Dents de la Mer.

* Extrait n°2
(lien mort) 
Une scène un peu plus longue lorgnant du côté des Dents de la Mer 2 mais avec des stock-shots de La Mort au Large.

Enfin voilà, vous avez un bel aperçu de ce que le grand Bruno nous a offert le long de sa carrière. Je vous invite donc à découvrir son univers si particulier et à vous fendre la gueule lors de vos soirées, parce que c'est toujours plus sain que de regarder TF1.

PS. Vincent Dawn est un de ses innombrables pseudos, et le plus connu.

mardi 22 mai 2007

Décès de Bruno Mattei


La triste nouvelle vient tout juste de parvenir (2 heures à peine). Bruno Mattei, l'un des plus grands "mauvais cinéastes" de tous les temps, vient de mourir il y a quelques heures. Hospitalisé d'urgence, il est tombé dans le coma avant de rendre l'âme...

La communauté fantasticophile du monde entier est encore sous le choc, et la dépêche étant si soudaine que beaucoup n'ont pas encore réalisé... Pour l'heure, même l'IMDB n'a pas réédité sa fiche.

Bruno Mattei aura accédé une sorte de gloire éternelle en raison de ses films, tous plus mal branlés les uns que les autres. Citons un faux Terminator II (sous ce titre exactement !), un faux Dents de la Mer (Jaws 5, en fait Cruel Jaws) une bonne partie du Zombi 3 que devait réaliser Lucio Fulci, l'inénarrable Robowar, le célèbre Les Rats de Manhattan avec son final hallucinant repompé sur La Planète des Singes, mais encore des œuvrettes érotiques déjantées (quelques Black Emanuelle avec Laura Gemser, de la Nazisploitation, du péplum avec Caligula, des films de prisons pour femmes...), du faux snuff (Mondo Cannibal, Snuff Trap) et d'innombrables bandes tapant dans tous les genres possible du cinéma...

Parmi ces titres, deux œuvres intemporelles, comptant parmi les plus grands nanars au monde: Les Rats de Manhattan, et Virus Cannibale.

Bruno Mattei s'est éteint à 76 ans. Nul doute que les hommages vont pleuvoir dans le milieu Bis d'ici quelques temps.

Reste rageant que personne de "normal" n'entendra jamais parler de ce nom à la radio, les médias préférant se pencher sur la rétrospective de Luc Besson, en ce moment au Festival de Cannes...


[Ciné] Pirates des Caraïbes: Jusqu'au Bout du Monde


Pirates des Caraïbes: Jusqu'au Bout du Monde
Pirates of the Caribbean: At World's End (2007)
Cap Cinéma, Blois (41)


mardi 15 mai 2007

Gypsy Witch – Dancing for Jabba


Un très vieux croquis que je viens de retrouver par hasard sur une page d'un carnet en piteux état. Il s'agit d'une représentation de la scène où Alice, esclave dans l'univers de Star Wars, doit danser pour Jabba le Hutt. Le gribouillis n'est pas daté mais on peut clairement le considérer comme datant de l'année scolaire 2006-2007 vu les quelques notes trouvées dans le carnet. La qualité est un peu naze et peut-être j'essaierai de bidouiller ça sur Photoshop quand je pourrai...

On note qu'Alice n'est pas dans la tenue d'esclave du Retour du Jedi ici, mais dans une robe plus traditionnelle orientale, avec quelques rubans noués autour de ses bras pour les faire virevolter dans ses mouvements. Elle n'a pas de visage (probablement voulu puisque je n'avais même pas idée de dessiner à l'époque) ni ses cheveux longs, ce qui est soit une erreur, soit dû au fait que peut-être cet élément n'avait pas été clairement établit à l'époque...

Jabba quant à lui ressemble moins à un Hutt qu'un gros monstre basique avec des dents immenses et une grosse langue qui pend, probablement pour souligner le côté vicieux du personnage qui doit avoir une folle envie de léchouiller sa danseuse. Vu comme ça, il me rappel plus un monstre de la ligne de jouet des Ghostbusters ou à un Boglin qu'autre chose !


 

Note: Je place cet article dans le quinze de ce mois car je n'ai pas d'indication de date précise, mais celui-ci fut écrit courant 2009. D'après les notes visibles sur le carnet ainsi que les articles réalisés durant cette année scolaire, il semble plus logique de classer ce croquis quelque part entre Mai et Juin 2007, période de pause avec la V2 du Blog ainsi que le quasi abandon de l'univers d'Ambre...

dimanche 13 mai 2007