samedi 25 août 2012

jeudi 9 août 2012

Expendables 2 – Avant-Première au Grand Rex


Voilà pour ceux qui ont raté l'avant-première d'Expendables 2 au Grand Rex, cet été !

Il s'agit de l'intégralité de la rencontre avec les stars qui a eu lieu avant la diffusion du film. Étaient présent, bien sûr, Sylvester Stallone, mais aussi Arnold Schwarzenegger, Jean-Claude Van Damme, Jason Statham et Dolph Lundgren. Alors certes, je n'ai pas pu filmer l'arrivée des acteurs devant le cinéma car j'étais déjà a l'intérieur de la salle. Les images étaient bien diffusées en direct sur grand écran pour nous faire patienter, mais je voulais être sûr d'avoir assez d'espace sur la carte mémoire pour le vrai spectacle.

Alors finalement il ne se passe pas grand chose et ça se limite à un petit discours promo, mais il faut dire que le patron du Grand Rex a ouvertement interrompu les festivités pour s'accaparer les invités et les emmener avec lui pour leur faire rencontrer ses "amis" tendance jet-set parisienne. A ce titre on peut clairement constater que Jason Statham s'apprêtait a prendre la parole vers la fin, avant de finalement se raviser. Je passe sous silence l'aspect gala hautement détestable qui en ressort, avec tapis rouge pour les VIP qui n'ont rien a faire là (sérieusement qu'est-ce que de vieux bourgeois en costumes coûteux viennent faire a la séance d'un film de ce genre ?) mais pour vous faire une idée du genre, voici:

A travers le grand écran défilent les images de l'extérieur et nous pouvons voir les acteurs jouer au jeu du bain de foule, avec dédicaces, photos et serrages de main. Dolph Lundgren, le géant blond, semble particulièrement heureux d'être là et lâche même quelques mots a l'attention d'une personne dans la foule. Puis un homme en costume chic, se tenant de l'autre côté des barrières c'est à dire l'un des invités privés du gérant du Grand Rex, débarque derrière lui pour l'interpeller. Il exhibe son portable et on comprend qu'il demande une photo de ces rencontre où l'on pose, bras dessus, bras dessous, avec une star. M. Lundgren accepte évidemment, mais à peine la photo est-elle prise que le VIP s'éclipse. Pas un mot, pas un hochement de tête, pas même un regard. Je peux clairement voir Dolph Lundgren pencher la tête vers lui comme pour lui demander si cela lui convient avant de réaliser que l'autre lui tourne déjà le dos.

Vous voyez donc le tableau. Une photo pour se vanter auprès de ses contacts, qu'accompagnera certainement une belle histoire inventée de toute pièce. Il est toujours détestable de voir ce type de comportement, qui en dit long sur la personnalité de ce genre de personne. Passe encore quand ces agissements restes dans un cercle privé (les célèbres séances de léchages de cul entre riches et célébrités, si souvent parodiées et pourtant réels), mais quand cela empiète sur le plaisir des autres, ça devient franchement puant.

Sinon, l'homme que remercie Arnold Schwarzenegger à la toute fin (Avi Lerner) n'est autre que le producteur du film et patron de la boite Millenium. Les gens n'ont pas nécessairement compris ça, mais c'est très drôle lorsque l'on sait que ce monsieur est responsable des Shark Attack, Cyborg Cop et autres très mauvais films à l'époque où sa compagnie s'appelait Nu Image et qu'elle avait aucune thune. Personnellement, j'ai kiffé.

Un jour peut-être entendra t-on Tom Cruise remercier Lloyd Kauffman, mais on peut rêver.



[Ciné] Expendables: Unité Spéciale 2


Expendables: Unité Spéciale 2
Expendables 2 (2012)
Le Grand Rex, Paris (75)