lundi 28 mars 2011

[FRAGMENTS] Gypsy Witch – Les Mers Vertes

LES MERS VERTES


    La Machine avait prit la forme d'une tente igloo de petite taille, semblable à celle pouvant contenir un maximum de deux personnes dans les campings terrestres. A la différence qu'ici elle venait de s'adapter pour les milieux aquatique, avec un fond concave légèrement immergé et de minuscules poids en guide de piquets. Il n'y avait pas d'ancre car les fonds abyssal de la Planète Zygra ne permettaient pas de s'amarrer, et l'étrange objet flottait ainsi au grès des courants de surfaces sur un océan infini.

    La porte de l'étrange embarcation est muni d'une vulgaire fermeture éclaire qui pour l'heure est grande ouverte. Car à l'intérieur se prélasse une forme humaine vêtue d'un simple maillot de bain. Allongée sur le ventre, la tête dehors, Alice profite à plein poumons de l'air marin et du soleil tapant. Elle n'a aucune crainte car la mer est calme et que les Titans aquatiques ne vivent qu'en fonds marins, seules quelques espèces inoffensives ne s'aventurent à la surface vide.

    La jeune femme trempe ses doigts dans l'eau verte et tiède, hésitant à venir s'y baigner. C'est tentant mais pas très amusant lorsque l'on est seul, et son esprit se met à rêvasser de compagnons de jeux. La voyageuse regrette et se lasse presque, réalisant qu'elle n'a pas grand chose à faire dans un lien si désert. Il est peut-être temps pour elle de partir, ou bien d'explorer plus en profondeur les richesses de cette planète...

    Elle se redresse et s'assoit sur le seuil de la porte, plongeant ses belles jambes dans l'eau.

(...)

Texte inachevé. J'avoue que changer de temps d'un paragraphe à l'autre est étrange, mais l'idée n'était pas là d'écrire un texte, il s'agissait de simples prises de notes un poil plus romancé que d'ordinaire. L'idée était donc d'improviser une histoire et de créer un "squelette" d'intrigue simpliste que je pourrais ensuite développer à ma guise en cours d'écriture. Mais comme toutes mes histoires, cela reste un travail inachevé.
La Planète Zygra est reprise à l'un des films de Gamera, celui où il est question d'un requin géant, et l'idée était que l'héroïne explore un monde essentiellement composé de mers et d'océans.