mardi 24 avril 2018

Black Lagoon #2 – Sommaire et vidéo


Avec mon petit retard accumulé depuis le mois de Mars, il faut avouer que j'ai globalement passé sous silence radio les dernières news à propos de Black Lagoon Fanzine et de l'arrivée imminente de son deuxième numéro, qui débarque en Mai prochain. Les précommandes sont ainsi ouvertes depuis pratiquement un mois et la revue sera disponible d'ici deux ou trois semaines, cependant il n'est pas encore trop tard pour récupérer son exemplaire ! Vous pouvez l'acheter en suivant la marche à suivre décrite ici, via paiement Paypal ou postal. Le tirage global de ce second volume sera cette fois de 250 exemplaires, mais attention de ne pas attendre trop longtemps si cela vous intéresse...


L'équipe demeure pratiquement la même que la dernière fois et ainsi retrouve-t-on les géniteurs principaux, Rigs Mordo de la Toxic Crypt et Jérôme Ballay de Ze Curious Goods, derrière le plus gros du travail. A leurs côtés, l'ami Thierry Augé de La Séance à Roggy, Frédéric Tognet de chez Excalibur Comics, et moi-même. Aussi, Laurent du Fanzinophile a gentiment assuré la correction. Nouveau venu pour l'occasion, un dénommé David Didelot dont le CV implique un truc comme Vidéotopsie et quelques ouvrages de références trouvables en librairie. Ne le bizutons pas trop pour l'instant. Ces braves plumes sont mises à contribution pour un sommaire particulièrement chargé dont voici une description:

The Big Wynorski
Le dossier principal du fanzine qui s'étale sur une cinquantaine de pages et s'intéresse à l'un des plus grands noms de la série B. Vous y trouverez un bon aperçu de sa filmographie déjantée, pleine de monstres baveux, de cyborgs criminels et de demoiselles dévêtues à forte poitrine, via une quarantaine de chroniques retraçant les grands points de sa carrière – des films d'exploitations horreur et SF aux bandes érotiques, en passant aussi par quelques téléfilms familiaux pour la télévision américaine. En bonus: une interview exclusive de Jim Wynorksi lui-même !

C'est là que ma minuscule participation à cette édition entre en compte, puisque j'ai écris les textes pour les films Bone Eater et Cry of the Winged Serpent. Deux DTV, l'un bon, l'autre beaucoup moins. Je préfère prévenir, ces chroniques sont bien plus courtes que d'habitude puisqu'il n'y avait évidemment pas de place pour s'étendre sur trois pages à chaque fois !



Swamp Thing: En Vert et Contre Tous !
Parce que Wynorski a réalisé le très fun Return of Swamp Thing, suite du plutôt bof original de Wes Craven, voilà un dossier complémentaire d'une quinzaine de pages sur la sublime créature protectrice de La Sève. Une rétrospective qui englobe les films, la série, le cartoon, le jeu vidéo, les jouets, et évidemment l'illustre bande-dessinées chez Vertigo, qui fut développée entre autre par Alan Moore et Bernie Wrightson et a donnée naissance au personnage de John Constantine, un équivalent du Harry d'Amour de Clive Barker. Si j'ai l'air passionné, sachez que je n'en ai pas écrit la moindre ligne !

Ivan Cardoso: Horror Do Brasil !
Retour sur ce réalisateur brésilien, ami de Joe du Cercueil et sacré farceur ayant inventé le Terrir, qui est effectivement un mélange de "Terreur" et de "Rire" (dans sa langue, mais ça fonctionne quand même en français). Un style parodique où les grandes figures du Fantastique sont détournées façon comédie polissonne. Ça promet de belles images.

MonsterVision: The Horror Show
Hommage à cette émission télé américaine totalement inconnue chez nous, où le sympathique Joe Bob Briggs présentait aux spectateurs des séries B en tout genre, des classiques aux navets plus obscures. Le bonhomme avait pour habitude de résumer les films via un compteur de "choses" marrantes: nombre de monstres, nombres de cadavres, nombres de paires de seins, etc.

Klaus Combat
Klaus Kinski, suite. Après Nosferatu à Venise, décortiqué dans Black Lagoon #1, ce sont les deux autobiographies de l'acteur fou qui sont étudiées ici, ainsi que le livre Real Depravities: The Films of Klaus Kinski de Troy Howarth. De quoi en savoir plus sur l'acteur mythique et ses fréquentes crises de nerfs qui laissent planer le doute sur qui il était réellement. Acteur difficile, malade mental, ou s'est-il retrouvé piégé d'un rôle qu'il jouait devant tout le monde ?

•  Domestic Terror / Diabolus in Musica
Deux nouvelles rubriques, l'une dédiées aux nouvelles sorties DVD / Blu-ray (3615 Code Père Noël, Frightmare, Mortelles Confessions, Les Bêtes Féroces Attaquent...), l'autre à la culture musicale, qu'elle soit Metal (Offal, Paul Chain, Incantation, Verminous) où issue de bandes-originales.

Craignos Sentai
Le coin des monstres Japonais venus du  Tokusatsu. Qu'ils proviennent d'Ultraman, de Kamen Rider, des Super Sentai ou des mulptiples Metal Hero, voilà de quoi apprécier les costumes et designs les plus fous de cette culture nippone très fans de monstres (et avant de vous moquer, petit rappel que les Kaiju d'aujourd'hui ne sont que les descendants des Yōkais d'autrefois, qui étaient tout aussi absurdes mais ancrés dans leur Histoire mythologique).


Enfin les habituelles News ainsi que les fausses publicités venant illustrer la splendide maquette signée Rigs Mordo. Pour vous donner une idée de ce à quoi vous avez droit, cinq pages entières ont été mise à votre disposition, ainsi qu'une vidéo de feuilletage du numéro. J'attire aussi votre attention sur l'existence du Blog officiel et de la page Facebook afin d'obtenir les informations en temps et en heure (ça sera toujours mieux que de compter sur moi). Et pour toutes demandes spécifiques, l'adresse E-mail: fanzineblacklagoon@gmail.com.

https://i.imgur.com/iVwrPps.jpg    https://i.imgur.com/LzYmgQ9.jpg    https://i.imgur.com/O7GVp3d.jpg

https://i.imgur.com/jnu1iEx.jpg    https://i.imgur.com/2W151Ds.jpg



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire