mercredi 4 septembre 2013

Rêves & Cauchemars #021 – The Jigsaw Man


Celui-ci est un monstre très étrange. Tout a commencé avec le dernier projet d'un programme d'arts plastiques, lorsque le professeur prépara un exercice façon cadavre exquis avec un mannequin. Créer un homme "puzzle" (jigsaw) qui représenterait la personnalité artistique de la classe. Chaque étudiant se verrait attribuer un morceau du corps pour le customiser avant de ré-assembler le tout.

Le résultat n'est vraiment
pas bon... Un élève sans personnalité s'est contenté de faire un collage d'articles de magazines et de journaux sur une jambe, un autre à fabriqué une mosaïque de porcelaine à base de vaisselle brisée, pour symboliser sa relation conflictuelle avec son petit ami violent. Un bras se fit greffer une scie circulaire pour la simple raison que dans "jigsaw" (puzzle) il y a le mot "saw" (scie) tandis que le second se retrouva avec un fusil, souvenir d'un passé tragique impliquant inceste et suicide. Enfin une caméra numérique a été monté sur la tête par un fan de technologie, lequel construisit également une mâchoire inférieure mécanique.


Le Jigsaw Man fut brûlé tel un Burning Man de carnaval, afin que les étudiants puissent
faire psychologiquement le deuil de leurs trauma et ainsi guérir de leurs blessures psychiques. Mais comme dans la légende du golem, la statue prit vie. Sans véritable raison. Il y a toutefois une théorie disant que le mannequin représente la conscience du petit groupe, et donc qu'il ne peut pas être détruit. Quoiqu'il ne soit, il commença a tuer tout le monde, utilisant les morceaux de corps de ses victimes pour construire son propre Jigsaw Man. Peut-être voulait-il un compagnon, peut-être qu'il prévoyait-il de se réincarner dans un véritable corps, qui sait ?

En tout cas, il se trouve que cet homme-puzzle est aussi capable de se désassembler et bouger chaque partie de son corps indépendamment.


Source: Jigsaw

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire