mardi 23 décembre 2008

Gypsy Witch – Isolation


Un petit dessin représentant une Alice exclue de sa famille et, petit à petit, du reste du monde. Cette illustration met en scène sa période d'après la résurrection de Rebekah et de sa dispute avec sa grand-mère, et je voulais donner une impression de solitude et de mélancolie...

Ce dessin s'est complètement métamorphosé entre ce que j'avais en tête et le rendu final. A la base, la scène devait se dérouler dans la chambre d'Alice et celle-ci regardait sa famille ou ses amis par la fenêtre... Mais après avoir dessiné la jeune femme, mon croquis est devenu un peu plus hésitant, et non seulement cela se ressent dans le rendu, mais en plus dans ce qu'on en voit.

Premièrement, la fenêtre qui est complètement de travers. A l'origine elle devait être "droite" mais après un trait raté j'ai poursuivis dans cette espèce de perspective bizarre en supposant qu'en fait de "chambre", Alice pourrait se trouver dans la roulotte de sa mère. Cela me permet de donner une logique à cette forme bizarre, même si je doute que les roulottes de l'ancien temps possède des fenêtres en biais et avec cette forme...

L'autre changement est celui des deux peronnes dans l'arrière-plan. Je me suis lancé sans définir de personnages particuliers si ce n'est "la famille". Mais l'idée d'inclure la découverte de Rebekah par la famille Dalgarry me tentait bien également, et du coup tout c'est amalgamé au moment de dessiner...

Au départ, le personnage de droite (C.) devait être Jade, laquelle rencontrait Bekah, riant avec elle et donnant encore plus à Alice un sentiment de rejet de la part de tous. Mais en dessinant j'ai fini par me rendre compte que je représentais N. plus que sa fille. J'ai alors supposé que celle-ci pouvait tout aussi bien parler à Bekah sans que cela ne change vraiment les choses (toute la famille Dalgarry est invité lors de la grande fête organisée par Alice).

Et pourtant ça c'est encore modifié avec la jeune femme de gauche. A l'origine cela devait être Bekah, et j'ai d'abord changé pour la transformer en Jade et le résultat en est une espèce de fusion incompréhensible... Même si Bekah est la sœur jumelle d'Alice, elle ne lui ressemble pas parfaitement: comme beaucoup je trouve stupide l'idée de faire s'associer en tout point des jumeaux / jumelles, de la coiffure aux vêtements, comme si les enfants n'avaient pas d'identité propre. Bekah n'a pas la longueur de cheveux de sa sœur et se coiffe différemment. Elle est aussi un peu plus calme et plus sage et s'habille donc en conséquence autrement qu'Alice.

Mais cela entraine un grand flou concernant son look et du coup je ne savais pas comment la vêtir. Au fil du dessin j'ai pensé la transformer en Jade, pour faire une discussion mère-fille que pourrait envier Alice. Et au final, le personnage ne ressemble ni à cette dernière (les vêtements surtout), ni à la jeune ressuscitée (elle "parle" clairement sur le dessin alors qu'elle est pratiquement muette et sa tenue ne fait pas trop gitane).

L'illustration est alors assez brouillonne dans son concept et on ne sait pas exactement quand elle se déroule chronologiquement. C'est dommage je trouve car sinon, elle n'est pas si mal que ça je trouve. Si l'on ignore la fenêtre raté, les deux du fond sont plutôt bien rendue, assez éloignées pour donner une impression de distance mais quand même assez détaillée pour qu'on puisse bien les voir, et Alice n'est pas aussi massacrée que sur quelques autres dessins...

Bien sûr ses cheveux sont toujours "format brosse", son cul n'est pas posé sur le sol et son visage est bizarrement rétrécit sur les côtés. Pourtant je trouve sa position plutôt réussie, son regard suffisamment expressif et ses pieds assez bien fait. Côté vêtement, elle est toujours aussi dénudée mais elle se met toujours ainsi quand elle est seule chez elle, décontracte et sexy. Le lecteur MP3 est moyennement visible dans sa mitaine noire mais Lady A. trouvait que l'effet rendait assez bien puisqu'elle avait l'impression que l'appareil était fixé sur le dessus du gant. J'aime bien l'idée.

Et pour ceux qui se demande ce qu'est cette espèce de tâche bizarre sur son bras, c'est à cause de la coloration du scanner. Je me suis légèrement trompé de couleur et j'ai camouflé comme je le pouvais sur l'original, mais finalement l'appareil à décidé de bien me rappeler mon erreur (c'est gentil...).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire