jeudi 11 décembre 2008

Gypsy Witch – Cheshire

Voilà deux petits croquis de Cheshire, le démon du rire qui poursuit Alice sans relâche pour la torturer par des chatouilles afin de se nourrir de son rire. Un personnage secondaire très récurrent qui entretien une relation assez particulière avec l'héroïne, puisque celle-ci le déteste au plus haut point tandis que celui-ci l'apprécie énormément.

http://i.imgur.com/BDwC68g.jpg   http://i.imgur.com/oetGao9.jpg

Cheshire tient bien sûr son nom du chat du même nom dans l'histoire d'Alice aux Pays des Merveilles. Ce n'est pas tant le lien avec le "Alice" du titre qui a fait le choix, mais plutôt son apparence. Quoi de plus significatif que le Rire qu'un grand sourire ? Si tout le monde retient du Cheshire sa forme de chat et ses énigmes, sa caractéristique première est pourtant d'apparaître / disparaître en laissant surtout visible son sourire, là où le reste de son corps peut devenir invisible...

De ce fait nous avons décidé de ne pas donner de forme précise à Cheshire. Un démon pouvant prendre de multiples apparences, nous avons ainsi fait de lui une créature multiforme dont le seul lien à chacune de ses apparitions serait son large sourire carnassier, teinté de sadisme.


Sur ce dessin nous le voyons ainsi à travers une forme de "feu", avec cependant sa bouche et ses grandes dents pointues. A la réalisation j’avoue avoir hésité entre lui créer une bouche enflammée ou de faire plus simple, mais pour bien marquer ce sourire j'y suis allé de cette dernière décision. De toute manière n'étant pas nécessairement doué en dessin, ça ne "gâche" rien...


Dans une forme plus travaillé, voici ici le "chat" Cheshire, petit clin d’œil à sa source d'inspiration. Alice tient ici dans ses mains un gros chat au sourire méchant inspiré du manga Azumanga Daioh. Il possède une plume au bout de la queue afin d'infliger quelques mauvaises chatouilles à sa victime et je lui également rajouté un collier avec ce symbole. Bon d'accord il est moche, mais puisque c'est un démon ce n'est pas vraiment un problème.
Quant aux grosses couilles et bien... Un chat ça à de grosses couilles, non ?

S'il ne tient aucun rôle vital dans l'histoire, Cheshire est relativement important puisqu'il suit Alice depuis le tout début de son adolescence et qu'il ne la quittera jamais, lui servant éventuellement de confident et, dans tous les cas, de personne de confiance absolue...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire