vendredi 14 novembre 2008

Gypsy Witch – Le Test


Encore une affiche teaser sur la période The Jigsaw Legacy, inspirée de la franchise Saw. De la même manière que l'essai précédent, l'idée était de reprendre la composition des pré-affiches des films. Cette fois j'ai joué sur les objets dit "de torture", qui servent aux pièges ou a l'automutilation.


J'ai en fait quasiment repris l'un des posters de Saw IV, qui présentait du matériel médical formant le chiffre 4, mais en utilisant les instruments qui serviront au test d'Alice dont l'épreuve consiste à se percer un œil et se tirer une balle dans le genou (voir l'article correspondant). J'ai alors simplement repris le plateau chirurgical et disposant dessus les objets qu'utilisera la sorcière pour se blesser.
Le scalpel sur la gauche, le revolver sur la droite, afin qu'elle les tiennent dans les mains correspondantes. Le problème s'est posé sur la perspective car 1) c'est un de mes premiers gribouillis, 2) je n'ai pas vraiment le compas dans l’œil concernant les perspectives et les positions, et 3) ayant utilisé une image en vue aérienne comme modèle, ça n'a pas aidé.



Le premier jet s'est fait avec simplement le positionnement des éléments. Comme on le voit sur le croquis, il faut que je trouve une échelle correcte et un redimensionnement pour le plateau. J'ai également beaucoup de mal à dessiner les objets mais ça reste compréhensible. Les croquis suivant ne m'ont guère fait progressé...


Lady A. m'aura aidée un peu dans la perspective en gribouillant elle-même un croquis à la bonne échelle et au bon positionnement.


Le dernier croquis correspond aux autres éléments de la composition. Je voulais reprendre le concept de certains pièges de la série, qui montre des photos ou des objets relatifs au passé de la victime. J'ai ainsi opté pour une radio du genou d'Alice, prise dans l'hôpital où elle s'était faite soigner. Pour l’œil, je n'ai pas encore tranché (si je puis me permettre): j'hésite entre une vieille planche anatomique d'un globe oculaire avec une déchirure pour simuler la blessure, ou bien plus simplement un œil dans un petit bocal de formol.
Le positionnement général est censé prendre la forme d'un plan de travail, avec le plateau d'instruments posé en face de nous comme sur un bureau, la radio accroché au mur juste au-dessus et ou bien la même chose avec la planche anatomique, ou alors le bocal posté sur le même niveau que le plateau.

J'aurais peut-être dû travailler le concept un peu plus. Quand je saurais mieux dessiner !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire