mercredi 23 juillet 2008

Dragon Ball, chronique d'un film Tecktonik


Quelques news sur l'adaptation de Dragon Ball, qui sont toutes plus affligeantes les unes que les autres. Question scénario il est désormais officiel que Goku est élève dans un lycée et devra affronter le méchant alien Piccolo. Amusant de constater la manière dont la série est remixée puisque lors de la saga Piccolo, celui-ci n'était pas encore taxé de Namek mais était supposé être le Diable, purement et simplement.

Si les affiches commencent à fleurirent, toutes très laides, elles soulèvent un nouveau point concernant la période à laquelle va sortir le film. La récente Tecktonik se fait une place dans la Jeunesse actuelle et la coupe de cheveux de Goku n'est pas sans nous renvoyer à cette nouvelle forme de... Danse... Les plaisanteries vont de bon train à ce propos et il faut dire que la campagne promotionnelle du film n'aide pas vraiment en exploitant des photos très moches de l'acteur interprétant le héros du film.


Récemment vient d'être dévoilé un nouveau personnage, celui de la suivante de Pilaf (l'espèce de petit nain bleu, parodie du grand vilain cliché des histoires d'Aventure). Encore une fois la ressemblance n'est pas frappante et même s'il faut partir du principe que le film doit avoir sa propre identité (mais quelle intérêt d'adapter quelque chose comme Dragon Ball alors et non pas partir d'une base vierge pour construire son propre film ?), force est de constater que le design des costumes et du look global du film laisse vraiment à désirer. Parce que la robe en skaï façon peau de serpent, ça rappelle la nouvelle émergence du Disco et des 80s pour le coup...

Passé l'outrage, on sent venir la grosse poilade avec ce film. Un peu comme avec les Resident Evil quoi, mais en plus maousse.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire