samedi 14 juin 2008

Hack/Slash #12


Commencement d'un nouvel arc pour la série qui ralentit un peu son rythme. Pas de grands évènements et les indices sur les choses à venir son plutôt maigre. Pas de quoi gâcher sa joie cependant, l'histoire résonne comme un bon vieux classique avec ces étranges mannequins vivants se mettant à déchiqueter tous les humains qui leur passent sous les griffes dans une petite forêt.


Si ce premier épisode met les choses en place et que l'on n'apprend rien sur la nature de la menace (plusieurs Slashers ? Créations génétiques ? Démons ?), le duo Cassie / Vlad fonctionne toujours aussi bien, l'action se précipite en fin de numéro et un meurtre très gore vient nous faire coucou. Reste qu'on regrette un peu qu'il n'y ait plus vraiment d'avancée sur les personnages: Cassie n'a aucune séquelle du meurtre des enfants et semble avoir oubliée sa petite copine, quant à Vlad il n'a plus aucune méfiance envers sa partenaire et ne se soucie pas vraiment de ce qui se passe autour de lui.


Quoiqu'il en soit cette aventure semble surtout être un retour aux bases de la série, dans le même ton que le tout premier épisode. Quant au cliffhanger de fin, il titille un peu quand même avec ces hommes à la recherche de Cassie, laquelle est cette fois décrite comme "la plus grande tueuse en série de tous les temps". C'est sûr, il a bien quelque chose en projet dans le futur de la série et il faut peut-être s'attendre à ce que notre Final Girl préférée rejoigne finalement le rang des Slashers...

A noter aussi la très étrange apparition de deux nouveaux personnages: une brique de lait et un morceau de fromage. Des persos "toons" issus des rêves de Cassie dont on aimerait bien une nouvelle apparition !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire