dimanche 20 janvier 2008

Preview: Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull


Et oui, grosse révélation et images-choc d'un personnage culte. C'est désormais plus qu'officiel, Harrison Ford revient dans le prochain Indiana Jones. Limite, jusqu'ici on pensait encore que ça ne se réaliserait jamais...

Alors oui, première réaction: "Putain mais il a pas si vieillit que ça Harrison !" Bon un peu quand même et ça se voit légèrement malgré, on l'imagine, une tonne de maquillage. Pourtant c'est avec soulagement que l'on apprend que l'âge de l'acteur sera utilisé pour l'histoire, Indiana Jones ayant lui aussi vieillit depuis le dernier épisode. De quoi se la jouer comme Clint Eastwood et Sylvester Stallone, on espère juste que cela sera assez bien mis en scène.


On appréciera également l'affiche old-school dans la lignée de ce qui se faisait pour la série, en ces temps de photoshop torché en deux minutes, ça fait vraiment du bien.

Pour l'histoire, ceux qui auront vu House II: La Seconde Histoire ne seront pas dépaysé ! Ils se souviennent très certainement cette histoire de crâne en cristal (un artefact qui existe véritablement et en plusieurs exemplaires par ailleurs) ampli d'un pouvoir spécial et que recherche les Forces du Mal... Et on se rappellera également des héros débarquant par la cheminé dans un vieux temple aztèque, dans la plus pure tradition du vieux film d'aventure.


Et bien ce nouvel Indiana Jones en reprend presque la trame, puisqu'il sera également question d'un crâne de cristal et de son ancien royaume. L'histoire se déroulera dans les années 50 (peut-être 60 ?) et si on ne sait pas vraiment si Sean Connery reviendra dans le rôle du papa, il est bel et bien question du fils d'Indiana. On espère juste que ça ne tournera pas trop au drame familiale avec des relations tendue mais où tout se termine bien quand même au final (on sait très bien a quel point la notion de famille aux États-Unis est très sacrée).

http://i.imgur.com/OWgFm8p.jpg     http://i.imgur.com/XJwaOrW.jpg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire