mardi 15 janvier 2008

Aliens – Pig

La licence comics d'Aliens est tenue par Dark Horse, qui a permis à nos Xénomorphes de rencontrer de nombreuses figures connues via d'innombrables crossovers. Batman, Superman, Green Lantern, mais encore Judge Dredd ou les Terminators... Pourtant, s'il est bien un personnage que l'on aura jamais imaginé croiser nos aliens préférés, c'est bien Babe.

En fait de Babe, le héros de Pig est un simple petit cochon. Dans ce one-shot, il joue le rôle d'un appât utilisé par des pirates de l'espace. Ceux-ci convoitent le chargement d'un vaisseau s'étant crashé sur une planète hostile, mais trop près d'une ruche de Xénomorphes pour qu'ils puissent récupérer la matériel sans danger. Le chef du groupe imagine alors déposer un porc sur lequel il va fixer une bombe nucléaire pour détruire le nid et venir ensuite chercher son butin. Mais un imprévu va changer le plan...

Simple one-shot publié en 1997, Pig fait partie des rares comics Aliens à être très court (une vingtaine de pages). Pourtant cela permet au scénario de rester sur son pitch complètement dingue et de ne pas se perdre dans d'inutiles pages qui aurait pu ralentir l'intrigue. Délirant, Pig n'est pas une œuvre qui rendra clairement justice à la créature de Giger, pas plus qu'au film de Ridley Scott. Nos sommes ici bien dans la mouvance des comics  adaptant de manière très libre les créatures, se contentant de reprendre celles-ci dans un univers futuriste assez barbare et très loin de celui dévoilé dans les films (sauf dans Alien: Resurrection, qui lui pour le coup ressemble énormément à ce qui se fait en BD).

Graphiquement, Pig n'est pas des plus beaux, mais se révèle toutefois nettement plus lisible et plus appréciable que de nombreux autres comics de la franchise. Le dessin de Henry Flint dessert parfaitement les personnages des Pirates, des gens bêtes, moches et méchants qui ne sont pas sans renvoyer à l'univers de Judge Dredd: c'est normal, Flint était le dessinateur du crossover Judge Dredd vs. Aliens: Incubus.

Aux USA, Pig a été inclut dans une compilation d'histoires dénommée Hive Twelve (Ruche 12). Chez nous, c'est les gars très sympa de Wetta Comics qui ont récupérés la licence, et Pig nous a été offert dans un superbe album double-face (oui, comme un vieux disque) avec Aliens: Purge. Une bien belle édition, chose rare en France, il faut le signaler. Si vous aimez les Xénomorphes et que vous souhaitez vous lancer dans les comics, voici de quoi commencer en douceur.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire