mercredi 29 août 2007

Gypsy Witch – Bikinis, Diamants & Piranhas, Chapitre 3

 III. Bikinis, Diamants & Piranhas

    Jade se trouvait bras croisés, adossée à l'arbre, les yeux rivés sur la glaciaire où s'était négligemment assise Alice. Elle n'arrivait pas à faire le lien entre le récit policier de son amie et la raison de leur présence ici. Sans parler du stock de viande.
– D'accord, lâcha t-elle finalement. Mais quel est le rapport entre le braquage de cette bijouterie et cet endroit ?
Alice sourit, levant un index comme pour souligner l'importance de la remarque.
– C'est précisément là où je veux en venir. Avec la renommée de cette boutique, le vol ne pouvait pas passer inaperçu et une enquête a donc été ouverte. Et vu la richesse du client, les flics sont du genre à faire beaucoup de zèle, tu me suis ? Impossible de passer entre les mailles du filet.
– Donc ils ont été attrapés.
– Oui, mais sans preuves, aucune inculpation. Un bon mobile, quelque témoins, surtout s'ils sont soudoyés ou font partie de ce gros coup de près ou de loin… Du coup, les voleurs courent toujours et les diamants…
– Jamais trouvés, d'accord. Et ils seraient…
– Dans le lac, exactement ma belle ! Et je veux mettre la main dessus avant eux !
Jade soupira, désespérée. Elle ne pensait pas Alice si cupide et, quelque part, elle se sentait déçue. En fait, elle en était même tellement agacée qu'elle pensa partir mais une dernière question lui brûlait la langue.
– Et qu'est-ce que la glaciaire vient faire là-dedans ?
Alice lui offrit un sourire magnifique. Elle semblait complètement passionnée par toute cette histoire et elle transpirait l'excitation.
– Une bonne cachette c'est bien mais un gardien c'est encore mieux. Surtout un gardien insoupçonnable et qui ne réclamera pas sa part. Alors devine quoi ? Ils ont joués les éco-terroristes et ont introduit dans ces eaux une nouvelle espèce qui ne faisait pas partie de l'écosystème.
Intriguée, Jade trouva un regain d'intérêt à l'affaire. Oh, elle en voulait toujours un peu à Alice et comptait bien avoir une explication avec elle, mais pour l'heure c'est le lac qui retenait son attention. Elle le contempla un instant, à la recherche de… N'importe quoi d'inhabituel. Pourtant à vue de nez il n'y avait rien…
– A savoir ?, fit elle pour mettre fin au mystère.
Visiblement aux anges, Alice lui révéla ses dents blanches en un second sourire encore plus grand que le premier.
– Ce lac est infesté de piranhas !

    C'est avec prudence qu'Alice se dirigea vers l'eau, un steak saignant à la main. Jade la regarda faire, bras croisés. Rien que de repenser y avoir trempé les pieds, ça la faisait frissonner. Bientôt, le morceau de viande fut jeté dans les profondeurs et en s'en suivit aussitôt une série de clapotis de plus en plus violent. Cela dura quelques secondes avant que le lac ne reprenne subitement son calme apparent. Une surface plate et accueillante qui avait désormais quelque chose de surnaturel. Autant Alice s'amusait comme une folle, autant Jade fronça les sourcils.
– Je trouve quand même étonnant que personne n'enquête sur une telle situation. Vu l'ampleur de la chose, l'endroit devrait grouiller de scientifiques et de curieux, non ?
– On a signalé pas mal de disparitions et les touristes ont fini par déserter les lieux progressivement. Sans mauvais jeux de mots, ça à fait pas mal de vagues oui, c'est vrai. D'ailleurs nos amis voleurs s'en inquiètent très probablement et vont sûrement vouloir récupérer leurs biens dans très peu de temps. J'imagine qu'ils ne s'attendaient absolument pas à ce que les piranhas deviennent si actifs et si nombreux en milieu naturel…
    La jeune femme regagna la rive pour se poster aux pieds de son amie, mimant un regard suppliant. Visiblement elle s'était beaucoup entraînée.
– La superficie du lac est trop grande pour que je puisse tout explorer toute seule.
– Et tu comptes sur mon aide pour repérer les diamants et éventuellement t'éviter de servir de déjeuners aux poissons du coin, c'est ça ?
– S'il te plaîîîît…
Jade soupira. Alice faisait des yeux de crapaud en joignant les mains pour ressembler à une petite fille demandant une requête innocente à sa mère. Elle espérait vraiment la faire craquer de cette manière ?
    La jeune femme regarda tour à tour le lac, la glaciaire et son amie, puis secoua la tête d'un air las.
– Pfff… Une petite sœur a le devoir de s'occuper de la grande quand elle est dans le besoin, non ? Alors…
Elle esquissa un léger sourire et leva les yeux vers sa meilleure amie pour observer sa réaction. La désigner comme une sœur a toujours été un de ses petits plaisirs. Alice semblait ne jamais s'en remettre, toujours émue avant de laisser éclater sa joie sans retenue. Et cela ne manqua pas: elle poussa un petit glapissement de bonheur avant de se jeter sur elle en la serrant fortement, pour exprimer toute sa reconnaissance. Tout simplement adorable. Avec affection, Jade lui rendit son étreinte, attendant simplement qu'elle se calme. Elle préférait cette Alice, sincère et spontanée, à son autre visage, intéressé et calculatrice. Cela lui rappelait trop ses semblables, les Sangs Réels…
– Alice je voudrais quand même savoir certaines choses…
L'autre hocha la tête dans son cou, encore un peu sous le choc comme d'habitude. Il lui fallait toujours quelques secondes pour se remettre. Plutôt amusant.
– Alice, les piranhas, les brigands, tout ça je comprends. Ainsi que la raison de ma présence dans ton plan. Mais tu dois m'expliquer une chose… Pourquoi veux-tu récupérer ces diamants ?
L'autre se dégagea timidement, les yeux très légèrement rougis.
– J'en ai besoin pour ma boutique…
– Alice, c'est juste des cailloux ! Pourquoi tu me demandes pas de t'en fournir ? C'est beaucoup plus simple ! Et puis c'est beaucoup moins malsain surtout ! Qu'est-ce que tu as besoin de récupérer des pierres volées au fond d'un lac bourré de mini-requins ?!
Le visage de Jade se renfrogna.
– Et puis en fait de coup de main, j'ai franchement l'impression d'être utilisée. Ça ne me plaît pas du tout, surtout venant de toi.
– Mais…
– Je ne te remets pas en cause, simplement j'estime que tu n'as pas été franche avec moi et que tu prends beaucoup trop de risque pour quelque chose qui n'en vaut absolument pas la peine. Et maintenant je voudrais savoir ce que ces bijoux ont de si important que ça. Ou alors ça veut dire que tu ne m'as pas tout dit.
Dévisageant Alice avec méfiance, Jade observa la jeune femme se métamorphoser subitement en petite fille timide et docile. Ce n'était pas vraiment ce qu'elle voulait mais il fallait quand même mettre les choses au point.
– Je suis pas une voleuse, émit doucement Alice. Et j'ai jamais pensée à mal par rapport à toi… Je t'aime Jade, je t'utiliserai jamais… Mais cette boutique je peux pas l'avoir comme ça, je suis contrainte de…
– De voler de vulgaires diamants ? Ça ne tient pas, désolé Alice. Je veux bien croire que la somme soit astronomique ou que ton agence préfère les pierres précieuses en guise de paiement, mais il y a quand même bien plus pratique…
Alice secoua la tête, de plus en plus embêtée. Jade se sentait l'envie de la secouer comme un prunier.
– Je te préviens Alice, soit tu me racontes tout, soit j'utilise la force ! Et je crois que tu vois très bien de quoi je veux parler !
Une lueur de crainte brilla dans les yeux de la prévenue. La menace était très claire et elle ne doutait pas un instant que Jade puisse la mette en œuvre. Elle craignait les chatouilles depuis toujours, et croire que Jade hésiterait un seul moment à l'attacher pour la supplicier des heures durant serait de la stupidité pure et simple. Après tout, cela été déjà arrivé autrefois.
    La terreur sans nom de la jeune femme pour cette forme de torture fut plus forte que tout et elle baissa la tête en signe de soumission.
– D'accord, je vais tout te dire…
– Très bien, fit Jade avec un air triomphant.
Rejoignant Alice et s'asseyant près d'elle, elle perdit immédiatement tout sourire. Attrapant les mains moites de sa pauvre amie stressée pour la calmer un peu, elle écouta, s'attendant au pire…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire