dimanche 25 juin 2006

Ambre – Fiche de créature: Oriel

Quel est son Nom ?
Oriel.

Décrivez votre Compagnon physiquement:
Oriel fait partie d'une étrange espèce de Fées Succubes. Haute de 20 cm, elle possède toutes les caractéristiques d'une petite fée et… D'une succube ! La méchanceté en moins.
Humanoïde, elle a l'apparence d'une très jolie jeune fille avec un visage adolescent. Les courbes de son corps sont avantageuses (normale pour une succube) mais elle possède quelques attribues des Fées. Ainsi ses oreilles se prolongent à la manière des Elfes mais en un peu plus long, ne possèdent pas une forme triangulaire ou une apparence "pointue", mais sont aussi fines que celles des chats (une membrane de peau en somme), avec justement ce côté bombé qu'ont les félins.
Près des oreilles, Oriel dispose aussi de deux petites antennes. Celles-ci trouvent précisément naissance derrière les oreilles, sur leur dessus, à la jointure entre le cartilage et reste de la tête. Elles n'ont pas une forme d'antennes basiques et ressemblent plus à deux fines bandes se terminant en pointe, et semblent faite de la même membranes qui compose les oreilles. Il s'agit d'un relais psychique faisant le pont entre son corps, l'énergie magique et la psyché.
Elle possède aussi une paire de petites ailes. Celles-ci commencent au niveau de ses omoplates et restent toujours élevées en hauteur (à moins qu'elle ne décide de s'aider de ses mains pour les abaisser dans son dos). Haute d'une douzaine de centimètres, elles ont une forme légèrement semblable à celle de la chauve-souris, mais reprenant plus l'aspect d'une feuille d'arbre dans l'idée. Les ailes sont divisées en deux parties: une "tige" de cartilage partant en nervures qui permet de soutenir une membrane légère (comme les chauves-souris donc), et qui se termine par sorte d'excroissance de forme ovoïde, rappelant le bourgeon de certaines plantes. Pour donner une idée simple, les ailes d'Oriel ressemblent à deux tiges de plantes se terminant par un bourgeon, le long desquels se seraient développée d'autres excroissances plus fine, permettant l'attachement d'une fine membrane, de la même manière que les feuilles regroupes les nervures et la verdure…
Enfin il est à noter que malgré sa dentition semblable à celle des humains, elle possède des petits crocs comparables à ceux des félins.
Oriel possède une peau aussi bleue que la mienne mais la "tige" de ses ailes ainsi que la partie intérieur de ses oreilles sont elles du même rose clair que l'épiderme humain. Ses yeux sont totalement jaune (pas de distinction entre l'iris et le reste du globe oculaire) et ses pupilles sont noires et de forme légèrement ovoïde.
Elle possède de longs cheveux, raides, d'un rouge pâle tirant sur le orange, qui lui retombent sur le corps. Derrière ils lui arrivent jusqu'aux fesses, et devant jusque sous la poitrine. Tombant librement dans son dos, ils ne cachent pas son visage, se contentant de retomber sur ses côtés. L'exception est une longue mèche qu'elle possède sur le côté intérieur (près du nez) de l'œil droit.
En ce qui concerne sa tenue vestimentaire je dois expliquer qu'à l'origine, la société de la race d'Oriel ne s'embarrassait pas de ce genre de chose… Mais puisqu'elle m'accompagne en Ombre il a bien fallu l'éduquer un minimum et lui donner la notion de pudeur. Problème: elle reste malgré tout une succube et je ne suis pas
moi-même du genre à me vêtir des pieds à la tête. Elle possède ainsi divers vêtements que je lui fournis par manipulation en Ombre mais qui n'excède évidemment pas l'équivalent d'un maillot de bain deux-pièces puisque, en tant que succube, elle aime exposer son corps aux regards afin de mieux charmer…
Pas de commentaires je vous prie…

Décrivez son caractère et les traits les plus forts de sa personnalité:
De part sa nature de succube, Oriel semble toujours vouloir prouver une hypothétique supériorité aux autres races mais ce n'est qu'une façade. Très gentille et s'inquiétant toujours pour ceux qu'elle aime, elle se cache derrière une fausse fierté qu'elle prend un malin plaisir à exagérer. De ce fait elle ne daignera jamais être gentille ou polie avec un étranger et se permettra toujours de critiquer la façon de penser, de s'habiller ou les décisions des autres, y compris des miennes. Elle ne se montrera sous son vrai jour que si quelque chose l'inquiète énormément, sinon elle fera semblant de jouer la snob.
Outre cette fausse attitude hautaine et son véritable cœur d'or, c'est une grande curieuse qui s'aventure bien souvent là où il ne faudrait pas, et elle est assez rebelle à toute autorité, s'amusant à ne pas m'écouter si elle ne ressent aucun danger potentiel.
Oriel est une succube. Si le fait de ne pas suivre directement les mœurs de son peuple pour se contenter de m'accompagner partout fait qu'elle n'est pas un monstre cherchant à tuer les amants de rencontre, il ne lui reste pas moins des manies particulières dues à sa nature. Elle est en effet une créature qui n'hésite pas à charmer des êtres humanoïdes – et même humaines, malgré la différence de taille – afin de trouver du plaisir. Elle n'est pas non plus une nymphomane et sait se tenir, seulement il lui arrive, pour plaisanter, de se montrer un peu osée avec certaines personnes et notamment avec la gent féminine.
Par ailleurs, sa salive est un aphrodisiaque très efficace et lui arrive très souvent de provoquer quelques catastrophes – volontairement la plupart du temps – en usant de cette caractéristique si particulière à son espèce…

Décrivez votre relation avec lui:
Oriel garde sa fierté même avec moi en sa présence et il lui arrive de me prendre pour une imbécile et de se moquer de moi, me critiquant sur n'importe quoi. De mon côté, je m'amuse souvent à faire la même chose rien que pour l'agacer.
Mais en réalité nous nous adorons et nous possédons plus qu'une grande complicité. Nous sommes très attachées l'une à l'autre et nous inquiétons toujours lorsque nous devons être séparée.
Oriel ne me quitte jamais sauf cas particulier et nous passons notre vie ensemble. A ce titre je dois avouer qu'elle est assez jalouse lorsque quelqu'un lui "vole" ma compagnie, que ce soit un homme ou une femme, et il lui arrive de vouloir faire rater mes relations (amicales ou sexuelles) rien que pour que je reste avec elle. Sinon elle boude en se cachant et me suivant sans se faire remarquer.
A ce titre, elle dort toujours avec moi et adore s'installer sur mon ventre qu'elle trouve confortable. Si par malheur je passe la nuit avec une autre personne, elle sentira cet étranger comme indésirable puisque lui volant sa place (c'est-à-dire sa nature de compagnon ainsi que sa place pour dormir, puisqu'elle répugne se coucher ailleurs) et rouspétera un bon coup avant de bouder. A noter que si j'ai la bêtise de me tourner pendant mon sommeil et de la faire dégringoler de son "lit" , elle aura la même réaction coléreuse.
En gros, c'est une véritable enfant mais elle est adorable si on ne s'arrête pas aux apparences.
En ce qui concerne sa nature libertine de succube, je suis sans cesse à la surveiller et à la mettre en garde de ne pas se laisser aller. Malheureusement les hormones prennent le dessus et elle m'écoute très rarement, trouvant même un malin plaisir à me contredire en faisant justement ce que je n'aimerais pas qu'elle fasse (sauf situation délicate pouvant nous mettre en péril évidement. Pour elle c'est juste une farce et elle ne tient pas à ce qu'un malheur arrive à cause de ça)… Quant à ceux qui voudraient savoir si Oriel s'amuse à me jouer des tours sur ce plan là, ou à "faire des choses" avec moi, je leur répondrais que ça ne les regarde en aucune manière !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire