lundi 17 janvier 2005

Ambre – Flagellation Mentale - 10ème Partie

Alors que je quitte ce cimetière, je vois une imposante statue. Une forme qui courbe l'échine sur une tombe. Un homme encapuchonné. Je le regarde. Je TE parle, avant de t'oublier.

“Oui, toi et moi sommes les mêmes... Mais j'ai suffisamment payé le prix. Alors je me retire du jeu. Natasha d'Ambre te salue, et s'en va prendre son propre chemin.”

Alors que je détourne les yeux, ta voix caverneuse, si différente de celle qui résonne en moi habituellement, me parvint.


Où ça ?

Je me fige et regarde la statue au visage dissimulé sous une capuche de pierre, fixant le sol. Un frisson me parcours et je me parle à moi‑même, afin de me persuader de rester dans la réalité, de ne pas me perdre dans une folie naissante.

“... Je ferais mieux de partir... J'entends même les statues parler...”

Je te tourne le dos et continue de marcher, me sentant sur le point d'utiliser la Marelle. Encore une fois j'entends ta voix.


Où penses‑tu aller si tu n'es pas capable de faire la différence entre la Vie... Et Moi ?

Me retournant, je te vois. Tu es toujours de pierre mais ta tête est relevée, et je perçois les ténèbres sous la capuche. Loin du cliché du crâne humain et des yeux rouges, hein ? La pluie nous couvre à présent, et dès l'instant où je suis touchée par les gouttes d'eau, j'oublie tout. Comme chaque soir... Celui-ci sera peut-être le dernier...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire