vendredi 24 décembre 2004

Ambre – Carnaval: Prologue (Natasha)

Natasha, alors que tu es tranquillement installée sur une Ombre pleine de zombies et autres petites choses à tuer, tu sens une présence t'approcher.
Il s'agit d'Eladriel qui te fait un grand sourire.

"Natasha, ma chérie, il faut qu'on parle, la couronne a besoin de toi !"

Que fais-tu ?


*Je ne regarde même pas Eladriel, m'installant à plat ventre pour viser avec un fusil à lunette les monstres au loin. En tirant, je lui répond d'un ton peu aimable.*

"J'en ai rien à faire. Démerdez vous sans moi."

Et je suppose qu'il va pas me lâcher tant que j'obéis pas aux ordres... Tsss, tu parles d'une vie à la con... Obéir...


Eladriel -> Si c'est moi qui te le demande ?

Il te fait ses yeux chibi-kawaii


"C'est pas toi qui le demande, c'est la Couronne. Et la royauté, j'en ai rien à faire. Démerdez-vous avec d'autres et allez manipuler d'autres Ambriens."

J'ai déjà donné... Bien trop...

Eladriel -> Ne me prends pas pour l'un d'entre eux, cependant, si tu comptes laisser éternellement un type s'en prendre à tes Ombres, c'est toi que ça regarde.

Il a l'air à la fois énervé et triste.


"Effectivement, c'est moi que ça regarde..."

*J'arrête un instant de tirer et tourne la tête vers lui.*

Mais c'est que j'aurais réussis à lui taper sur les nerfs finalement!

"Et de toute façon je n'ai pas d'Ombres... Je suis une vagabonde."

C'est quoi encore cette histoire ? On en sort jamais !

*Je reporte mon attention sur mes cibles et colle de nouveau un œil à la lunette et continue de tirer.*

"Bonne chance pour la mission, monsieur "Blanc comme neige" !"

Eladriel -> Tu es impossible.

Il t'attrape par la taille et te porte

Eladriel -> C'est plus grave que tu ne le penses...


"Ben bien sûr..."

*Je me débat un peu.*

"Allez lâche moi, t'as gagnés..."

Jamais tranquille...

"C'est quoi cette histoire ?"

Eladriel ne te lâche pas et commence une marche en Ombre en sifflotant.

Eladriel -> Je t'expliquerai une fois arrivés.


"J'ai pas envie de me payer la honte, lâche moi."

Il m'énerve...

"Et je voudrais au moins savoir où on va !"

Eladriel -> A Venise... Ville des amoureux, on prendra une barque et on se baladera...

Il penche la tête vers toi et te sourit.

Eladriel -> Ça te va comme programme ?

Tu le sens modifier les Ombres et se diriger vers l'Ombre Terre.


"A Venise ? Bon..."

C'est quoi cette histoire ?

"De toute façon je suppose que je peux pas dire "non"... ? Et lâche moi tu veux ! Je peux encore marcher toute seule !"

Eladriel -> Non, d'abord l’hôtel Keur .

Il te fait un clin d’œil et entre dans un hôtel en te portant dans ses bras comme une nouvelle mariée.

Eladriel -> Chambre 507 s'il vous plait.

Tu as eu le temps de lire le nom de l'hôtel "Maria" .


*Je ne bouge pas, me faisant froide. Je ne réagis plus, me contentant d'attendre qu'il se calme. Puis je lui parle d'une voix neutre.*

"Je peux savoir ce qui se passe vraiment maintenant ?"

Eladriel ouvre une chambre et te pose sur le lit.
Il te fait un sourire et te tend une missive à ton nom, elle est couverte de taches de sang.

Eladriel -> Je crois que tu devrais lire.


*Je prends la lettre et la lis.*

"Les masques ne pourront vous protéger, à Venise, je serai le maître de toute cette mascarade !"

Eladriel -> Ton costume est prêt, je reste avec toi, dans la chambre à côté.


*Je regarde Eladriel sans comprendre.*

"C'est quoi cette histoire ? En quoi est-ce grave ?"

Eladriel -> Ça ne le serait pas si tu n'étais pas visée. Je vais dans ma chambre, appelles-moi quand tu sortiras, et couches-toi vite, le carnaval commence demain...

FIN DU PROLOGUE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire